Potager en liberté

Cette année la jardinière a décidé de suivre son amoureux à la ville pour quelques semaines, laissant son potager en totale liberté ! Oh, le jardin n’était pas tout à fait livré à lui-même. Chaque jour, le gentil voisin est venu arroser légumes, fines herbes et fleurs.

Cela n’a pas été long pour que les légumes aient de la visite. Messieurs les pissenlits sont les premiers à faire leur apparition ! Non contents d’être là, ils n’hésitent même pas à prendre de l’expansion. Du coup, monsieur plantain est également arrivé, dévoilant ces grandes feuilles un peu partout dans le potager.

Devant une telle arrogance, dames laitues se vexent et montent en graines, après tout elles sont chez elles ! Si monsieur persil continue son bout de chemin tranquillement, monsieur coriandre a lui voulu faire le malin et s’est mis à fleurir !

Tout cela n’a hélas pas fait rougir dames tomates, elles font des toujours plus de fleurs, oubliant de mettre leur énergie sur leur petits fruits verts.

À son retour, la jardinière comprend que le potager à lui aussi pris des vacances !

Mais elle sait qu’elle va se régaler avec des beaux radis croquants. Quant aux poivrons, ils ont pris une très jolie forme et la première capucine vient de faire son apparition !

Finalement, tout le monde a bien profité des vacances !PotagerDSCN1876_GF

Une graine, la vie !

La vie !

Les joies du jardinage : planter de petites graines et les regarder pousser !

Je suis toujours émerveillée par toute cette énergie vitale qui sort de terre ! Regardez cette graine de tournesol. Je l’ai plantée il y a quelques semaines et déjà de petites feuilles viennent de sortir de terre ! Dans quelques semaines, elle grossira et bientôt ce sera une belle grande plante qui donnera de magnifiques fleurs.

Une petite graine, la terre et un peu d’eau : la  vie !

Planter c’est s’enraciner !

DSCF5874 DSCF5881  ?????????????

WP_001342

Après 10 années à Grosses-Roches, l’envie et le besoin de s’enraciner est plus vrai que jamais ! Alors, rien de mieux que de planter des arbres. Mais pas n’importe quels arbres, non, des arbres fruitiers.

Voici donc notre projet de verger : 20 arbres, pommiers, poiriers et pruniers. Rendez-vous dans quelques années pour la récolte ! Et pourquoi un enclos ? En fait, c’est un ex clos pour empêcher nos amis les chevreuils de venir déguster les bourgeons de nos arbres !  Et oui, la vraie vie proche de la nature que nous partageons avec nos amis les animaux sauvages !

Alors planter pour s’enraciner, c’est appartenir un peu plus à cette terre qui nous a accueillis et à laquelle maintenant nous appartenons.