Les arts et le bien-être individuel au Canada

« Dans le modèle statistique de la santé, les visiteurs de galerie d’art ont une probabilité 35 % plus élevée que les non-visiteurs d’affirmer être en très bonne ou en excellente santé, même lorsqu’on tient compte des autres facteurs. Ils ont également une probabilité 89 % plus élevée de faire du bénévolat, même lorsque tous les autres facteurs sont constants. Dans le modèle de la satisfaction à l’égard de la vie, les visiteurs de galerie d’art n’ont pas une probabilité significativement plus élevée d’être très satisfaits, après que l’on ait tenu compte des autres facteurs du modèle »….

 

http://www.hillstrategies.com/fr/content/les-arts-et-le-bien-être-individuel-au-canada

La passion de Lippi

Quelle belle découverte que ce livre de Sophie Chauveau, La passion de Lippi. L’auteure nous plonge dans l’Italie du XVe siècle pour faire la connaissance de ce peintre incroyable, le future maître de Botticelli. C’est d’ailleurs le 2e livre de ce triptyque, Le rêve Botticelli que je suis en train de dévorer. L’obsession Vinci achève cette série.

Voici le résumé qu’en fait l’éditeur : « Florence 1414. Un enfant hirsute, aux pieds couverts de corne, griffonne furieusement une fresque remarquable à même le sol d’une ruelle des bas-fonds de la ville. Miraculeusement repéré par Cosme de Médicis et placé au couvent des Carmes, il va faire souffler un vent de passion sur la peinture de la Renaissance. Moine et libertin, artiste intransigeant et manipulateur sans scrupules, futur maître de Botticelli, ses sublimes madones bouleversent son époque. Elles lui sont pourtant très intimement inspirées par les filles des maisons de plaisir de Florence qui en ont fait leur petit prince caché…
Peintre voyou, ange ivre, Fra Filippo Lippi invente un rapport nouveau entre l’art et le monde de l’argent et, le premier, fait passer les peintres du statut d’artisans estimés à celui d’artistes reconnus. »

Un pur régal, bonne lecture !

Marie-Laure Leymonie expose chez Toujours Dimanche

Marie-Ève Campbell/Toujours Dimanche – Arts et spectacles – Publié le 11 février 2012 à 09:00

La Voix de la Matanie

Intitulée « La Gaspésie : un paysage, trois styles », l’exposition présente quatre paysages gaspésiens. Chacun est peint trois fois, sous trois styles différents : réaliste, impressionniste et cubiste. Trois visions d’une même réalité. Et si celle-ci n’était que l’interprétation qu’on voulait bien lui donner ?
L‘artiste s’associe à la Campagne Papillon de La Gigogne, pour la construction d’une maison de seconde étape pour femmes victimes de violence conjugale. Elle lui remettra donc 50 % des ventes réalisées durant l’exposition.
La peinture: d’abord un exutoire, puis une passion

http://lavoixgaspesienne.canoe.ca/webapp/sitepages/content.asp?contentid=225549&id=757&classif=Nouvelles